Le Portail du temps partagé est le média des acteurs de référence du Travail à temps partagé

mercredi 17 juillet 2024

La 5ème édition du salon du « Travail à temps partagé » a rencontré son public fin janvier

Entre mini-conférences et temps d’échange avec la douzaine de représentants de cette forme d’emploi sur-mesure ; les visiteurs ont trouvé des pistes d’action pour aborder la possibilité d’exercer leur activité à temps partagé

Au sein de l’Espace Paris Emploi qui comme d’ordinaire soutenait cette manifestation en plein cœur du 10ème arrondissement, c’est dans un stimulant brouhaha qu’ont été accueillis les curieux d’une autre façon d’approcher le concept du travail. Au cœur des interrogations, la gestion optimisée du temps professionnel à l’aune des outils de communication désormais mis à disposition.

Dans le champ des compétences, se joue aujourd’hui l’opportunité grâce aux canaux digitaux de mailler les besoins des entreprises avec des expertises mises à profit sur un temps ajusté. Serait-il encore envisageable d’assigner un savoir-faire, à un poste physique immobile et figé dans la durée ? Dans le temps partagé, il est question d’adaptabilité, d’expériences transposables, de géographies revisitées. Le savoir-être est donc convoqué aussi.

Il s’agit de gagner en autonomie et agilité pour acter la pertinence de vivre le travail le plus harmonieusement possible en lien avec notre temps. Projet ambitieux qui se structure activement depuis une dizaine d’années autour des partenaires fédérés par le Portail du temps partagé. Tous les acteurs de cette forme d’emploi étaient présents sur les différents plateaux.

Comment se lancer ?

Salarié ? Consultant ? Directeur associé ?

Le postulat est essentiel. Tout le monde n’est pas disposé à fonctionner en « indépendant », avec une organisation idoine, un discours commercial à amorcer pour soi-même, et un environnement propice à faire entrer le bureau chez soi. Entre représentants des groupements d’employeurs (qui en s’associant bénéficient d’un vivier de compétences dans toutes les fonctions support via un contrat de travail classique), directions associées, associations, ETTP… : chacun a pu commencer à se positionner dans l’organigramme des nombreuses structures émergentes, en écho à la pertinence d’un « mieux travailler ensemble ».

Qu’on soit plus enclin à s’adosser à l’accompagnement d’un GE tel Gemploi, ou encore d’une association (La FNATTP tenait un stand au salon par le biais de la CDME, son antenne parisienne) pour poursuivre dans le salariat ; ou que l’on préfère s’inscrire dans la voie entrepreneuriale en s’appuyant sur des modèles et outils qui ont fait leur preuve (DC Pilot, DAF à temps partagé, Ability Shared…) : les étapes à séquencer pour construire son offre à temps partager, pénétrer le marché à intégrer ont été abordées.

Petites présentations et longues conversations

« Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin. » aime à rappeler David Bibard, le fondateur du Portail qui ouvrait ainsi en préambule cette édition. Après une brève présentation du bien fondé de proposer ses compétences à plusieurs entreprises, Chantal Jacopin (Paris-Brest Conseil) qui traditionnellement anime les conférences, a donné la parole à Joséphine Copète (Gemploi) et Benoît Frey (DC Pilot) pour le volet : « Booster votre organisation ».

Cette intervention fut l’occasion de témoigner de cas concrets de dirigeants innovants qui grâce au recours au temps partagé ont pu bénéficier d’un regard extérieur avisé dans un objectif commun. Un objectif commun qui ne saurait être mené à bien sans le socle fondamental d’une relation de confiance, ont insisté les orateurs. Il faut en quelques sortes montrer « patte blanche » en temps partagé. C’est pourquoi, pour éviter l’écueil de l’isolement, il apparaît fondamental de s’appuyer sur un club, une association ou toute organisation qui agit comme un label qualité. En ce début d’année, le lieu était opportun pour prendre des notes, échanger une carte de visite, capter les contacts et tisser du réseau.

Le réseau, toujours le réseau…

Premier client, première mission, comment s’y prend-t-on ? Loïc Amzalac (Directeur d’Experts partagés), Laurent Guilmain (CDME), tous deux spécialistes de la reconversion des cadres s’accordent à dire qu’avant même l’enseigne ou l’identité visuelle, la conversation précède la reconversion. Loïc racontant que son premier client fut un inconnu rencontré en vacances alors que la relation professionnelle est dans ce cadre, jusque-là supposée exclue.

Quant à Charles-Antoine Gruson (présent lui-aussi sur cette conférence) et fondateur de Khéops Assurances (dont une extension de responsabilité civile prévoit de prémunir les indépendants à temps partagé) : il a validé ! Le business friendly pour sécuriser un cadre relationnel propice aux affaires est toujours bienvenu. Les visiteurs du salon en sont partis convaincus.

Entre compétences professionnelles et aspirations personnelles : la quête de sens au travail est en plein jour…


www.le-portail-du-temps-partage.fr

Marie-Victoire Vergnaud

Business Rédactrice

contact@le-portail-du-temps-partage.fr

Tél.:+33(0)6 81 94 45 28

Portail du temps partagé