Le Portail du temps partagé est le média des acteurs de référence du Travail à temps partagé

mardi 9 août 2022

Pour Vincent Geremia, DSI (Directeur des Systèmes d’Information) : « le temps partagé s’envisage comme un métier de services ».

Pour Vincent Geremia, DSI (Directeur des Systèmes d’Information) : « le temps partagé s’envisage comme un métier de services ».

Consultant depuis 2 ans, le parcours professionnel de  cet « initiateur de solutions », se caractérise par le sens du service.

Vincent

Communément galvaudé, comme s’il caractérisait des emplois subalternes, le sens du service implique pourtant un acte de maîtrise et non un acte de subordination. Un service est l’apport d’une réponse au problème d’un autre, et même si nos références et modèles mentaux n’y sont pas toujours préparés, une « société du service » commence à émerger.

Vincent Geremia l’a bien compris, lui qui exercé toute sa vie dans l’hôtellerie, secteur s’il en est, dédié à la satisfaction du client ; et qui s’est fait vœu de ne jamais laisser une question sans réponse. Animé de cette promesse, son parcours est le fruit d’un entremêlement de compétences, se faisant jour au gré des situations.

Il est la synthèse des qualités qu’il a développées, en tant que directeur multisites au sein du groupe Citea (filiale des groupes Pierre & Vacances et Lamy) et de la véritable passion qu’il voue à  l’informatique. Vincent Geremia débute sa vie professionnelle en 1989, comme directeur de l’hôtel restaurant du Centre de Recherches et d’études des Chefs d’entreprises (le CRC). Dans le cadre convivial du château et du grand parc forestier de Jouy-en-Josas, il s’attachera durant 10 ans, à contribuer au bien-être des cadres dirigeants venus profiter de séminaires de management. En charge de la gestion RH, il anime son équipe hôtelière de 20 salariés à la culture « Service », car, savoir répondre positivement aux exigences les plus diverses, est le cœur de son métier.

Justement ! L’occasion lui est donnée d’illustrer sa polyvalence, lorsqu’il s’agit pour le CRC de moderniser son outil informatique. Lui, qui songe déjà à cette époque, à créer un logiciel dédié à l’hôtellerie, assure brillamment la transition vers une gestion simplifiée. Sa capacité à solutionner les problèmes les plus divers, le conduit à se voir confier en 2000 la gestion informatique des 13 hôtels City du groupe Maeva. Vincent accompagne la croissance de l’enseigne au rythme des opérations de fusion et de développement effectuées dans le secteur des résidences de tourisme sur les dix dernières années. Les procédures et logiciels qu’il met en place à cette époque, s’avèrent particulièrement profitables, dans ce contexte de croissance externe. A l’occasion de la dernière d’entre elles qui voit l’absorption de Citea dans Adagio, il rejoint la Direction Informatique du groupe Pierre & Vacances-Center Parcs, propriétaire d’Adagio.

 Le temps partagé, pour faire circuler l’intelligence.

Arrivé à un nouveau tournant d’une carrière exemplaire, Vincent Geremia s’interroge sur le sens qu’il veut donner à sa vie professionnelle. En effet, de 2000 à 2011, Citea a changé au moins 5 fois d’actionnaires induisant aux étages, des choix stratégiques désormais très politisés. La structure est petit à petit devenue un mastodonte, et il souhaite retrouver le niveau d’implication qui s’exprime dans les PME pour mettre en valeur ses compétences, qu’accompagnent d’indéniables qualités humaines.

Au terme de 25 années consacrées à la satisfaction des clients, il choisit d’être consultant et crée en 2014, ITQS (Informatique, Technologies, Qualité et Services) dont l’ apophtegme est, (on ne s’en étonnera pas) « Pour une informatique au service de vos métiers ». Lui qui n’a eu de cesse, d’adapter ses savoirs à des problématiques données, de pratiquer du « sur-mesure » en somme, confie n’avoir eu aucun doute sur le temps partagé. Très autonome tout au long de sa carrière, il s’est comporté comme un entrepreneur, conduisant des projets d’envergures, de sites en sites, en adéquation avec des exigences variées. Aujourd’hui, outre la possibilité de mettre en exergue cette polyvalence, travailler à temps partagé comporte bien d’autres avantages pour Vincent, qui reconnaît avoir décliné récemment une proposition de retour au salariat. « Le temps partagé, c’est un contrat de travail à inventer… » Dit-il, « La relation professionnelle s’en trouve plus harmonieuse, car coordonnée par le désir de performance de deux dirigeants. Cela permet d’instaurer un climat de confiance au sein duquel, expérience et objectivité se conjuguent efficacement ».

Pour faire « circuler l’intelligence », Vincent a souhaité intégrer une entité forte, représentative de ses aspirations à aider les entreprises à adopter une logique de gestion pérenne, ou à passer un cap. En avril dernier, il a eu l’opportunité de rejoindre le groupe Finaxim. Crée en 2000, ce réseau d’experts en temps partagé, est l’un des leaders de l’externalisation en France. Avec une activité historique sur la fonction ressources humaines, le groupe  complète ainsi son catalogue de services, et couvre à présent, les principales fonctions supports : RH, DAF et désormais, DSI.

Aujourd’hui, le temps partagé vient donner tout son sens, au parcours de Vincent Geremia, dont les maîtres mots sont souplesse et adaptabilité.

www.itqs.fr

www.finaxim.fr

  ***

www.le-portail-du-temps-partage.fr

Marie-Victoire Vergnaud

Relations Publiques et rédactrice web

contact@le-portail-du-temps-partage.fr

Tél.:+33(0)6 81 94 45 28